Cimetière nord, le guide pratique

Vie locale Tourisme

Récemment, j’ai eu connaissance d’un plan des célébrités locales enterrées au cimetière Nord.
Le petit guide, en plus de vous aider à vous orienter dans les allées du cimetière, recense 30 sépultures et quelques monuments remarquables.

Réalisation: Arthur Beaudois-Jude
Réalisation: Arthur Beaudois-Jude

Vous y trouverez les tombes de nombreux maires de Calais : Paul Van Grutten, Jacques Benard, Amédée Hermant…
La sépulture des parents du chanteur Pierre bachelet, celle du plus célèbre corsaire calaisien : Thomas Souville ou encore celle de l’architecte Renardier Emile.

Le plan a été réalisé par le cartographe et infographiste Arthur Beaubois-Jude. Le texte qui suit lui appartient également.

La ville de Calais acquiert en 1867 (avant la fusion avec Saint-Pierre-lès-Calais) le polder Bodart, d’une superficie de 36 000m², afin de créer un nouveau cimetière pour la ville. Les premières dépouilles accueillies sont alors celles de calaisiens enterrés provisoirement à Saint-Pierre.

De nombreuses sépultures furent détruites par les bombardements, mais aussi par le temps. La mémoire de défunts calaisiens basculant dans l’oubli. Le cimetière compte aujourd’hui environ 5000 sépultures, qui témoignent d’une histoire locale méritant le souvenir.

Voici un extrait d’un conte écrit par le surnommé “La fontaine calaisien” : Le poète Debacq qui repose au côté de son ami Francia.

L'amant Dupé

Grâce à ta persévérance
Je te possède avec ton innocence,
Mais plus je pense à mon bonheur,
Et moins je puis comprendre
Comment au piège séducteur
Ton cœur ne s’est point laissé prendre ?

  • Pierre-Marie Debacq – Poète calaisien

Petit rappel des règles de bienséance

Le cimetière est un lieu de recueillement et de calme, il va de soi qu’il faut respecter les lieux, les défunts et ne pas déranger les familles venues se recueillir.

Les photos sont interdites, cependant vous pouvez photographier les tombes de vos proches et/ou celles présentes sur le plan. Encore une fois, il faut faire preuve de bon sens et ne pas dégainer l’appareil photo au coté d’une famille venue rendre visite à un proche.

Estelle Corne
J'aimerais, via ce blog, éveiller la curiosité des calaisiens et des visiteurs. Les inciter à découvrir ou redécouvrir Calais en les aiguillant, les conseillant et en diffusant les informations.

Le Nautilus Pub, un bar atypique La courguinoise calaisienne, la soupe du marin