Les traditionnels Ronds de Saint-Nicolas

Recettes

De grands ronds bien moelleux au bon goût d’amande. Un glaçage d’un blanc pur surmonté d’un imposant “N”…
Il s’agit bien entendu du traditionnel Rond de Saint-Nicolas.

Pâtisserie inventée à Calais et qui se déguste généralement de Novembre à Décembre afin de célébrer le saint patron protecteur des enfants.

Ingrédients :

  • 200 grammes de poudre d’amandes blanche
  • 200 grammes de sucre glace
  • 2 œufs
  • 8 grammes de miel liquide
  • 85 grammes de farine
  • une demi cuillère à café d’extrait d’amande amère

Ingrédients du glaçage :

  • 150 grammes de sucre glace
  • 1 blanc d’œuf
  • du colorant alimentaire ( généralement rouge ou bleu) ou un stylo alimentaire

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 200°C
  2. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients ensemble (sauf ceux du glaçage)
  3. Former une boule avec la pâte, filmer-la et garder au frais 1h
  4. Sur un plan de travail fariné ou du papier sulfurisé étaler la pâte en gardant une bonne épaisseur (~0.5cm). Perso, je ne parviens jamais à l’étaler au rouleau car ça colle trop. J’aplatis toujours grossièrement à la main.
  5. Faire des ronds à l’aide d’un emporte-pièce (assez grand, j’utilise des 8cm)
  6. Disposer les ronds sur une feuille de papier sulfurisé farinée
  7. Enfourner 6 à 7 minutes (attention, ils doivent à peine blondir et cela va très vite)
  8. Laisser refroidir sur une grille

Préparation du glaçage :

  1. Mélanger énergiquement le sucre glace avec le blanc d’œuf
  2. Étaler le glaçage à l’aide d’une spatule et réserver le reste à température ambiante
  3. Une fois le glaçage du biscuit bien sec, ajouter quelques gouttes de colorant à votre reste puis à l’aide d’une poche à douille écrire le “N”. Pour plus de simplicité, vous pouvez opter pour le stylo à pâtisserie.

Estelle Corne
J'aimerais, via ce blog, éveiller la curiosité des calaisiens et des visiteurs. Les inciter à découvrir ou redécouvrir Calais en les aiguillant, les conseillant et en diffusant les informations.

Le suédois, recette de grand-mère Les cinq roses locales